Le blog Comment choisir son oreiller ?

Comment choisir son oreiller ferme ou moelleux pour une bonne nuit de sommeil ?

Ferme ou moelleux, quel est le bon choix d’oreiller ? La notion de confort est propre à chacun. Il n’existe donc pas de réponse toute faite à cette question. Cependant, quelques critères importants peuvent vous aider à faire votre choix. Voici tous nos conseils pour savoir comment choisir son oreiller ferme ou moelleux et passer de bonnes nuits de sommeil dans votre lit.

La fermeté de l’oreiller, une question de maintien

Ferme ou moelleux, est-ce seulement une question de confort ? Pas tout à fait. La fermeté d’un oreiller est avant tout une question de maintien. Il nous assure une bonne nuit de sommeil, allongé sur notre lit, avec un oreiller confortable sous la nuque.

La densité de garnissage : l’élément fondamental à prendre en compte pour une bonne nuit de sommeil

Moelleux, ferme ou encore souple, tout repose sur la densité de garnissage dont bénéficie l’oreiller. C’est elle qui indique la profondeur à laquelle votre tête s’enfoncera dans l’oreiller. Elle garantit le soutien nécessaire dont vous avez besoin pour éviter les douleurs cervicales. Le maintien représente ainsi la capacité de l’oreiller à garder le bon alignement entre votre tête et votre colonne vertébrale, pour un confort optimal dans votre lit.

L’accueil de l’oreiller : le confort instantané

Attention à ne pas confondre le maintien et l’accueil de l’oreiller. L’accueil est la sensation de confort immédiate que l’on ressent lorsque l’on pose sa tête sur un oreiller. C’est la première impression. Essayer un oreiller est le meilleur moyen de tester sa qualité et d’évaluer son maintien avant de faire votre choix.

L’oreiller ferme : un bon soutien pour les cervicales

Les oreillers fermes sont généralement composés de latex ou de mousse à mémoire de forme. Ce sont majoritairement des oreillers ergonomiques. Souvent lourd, l’oreiller ferme ne s’écrase pas sous le poids de votre tête ou de votre cou. Il assure un maintien naturel de votre nuque et évite ainsi les torticolis. Il s’adapte parfaitement aux dormeurs possédant une grande carrure. 

L’oreiller moelleux : une fermeté médium

Généralement jugé comme très confortable, l’oreiller moelleux a tendance à envelopper tout le haut du corps. Il soutient la tête, le cou et le haut des épaules. Il offre un confort douillet et malléable avec une fermeté dite médium. Ce type d’oreiller est parfait pour des personnes qui ont besoin de peu de soutien. En effet, il oppose très peu de résistance et s’adapte facilement à la morphologie du dormeur. Il est toutefois particulièrement adapté aux petits gabarits. En revanche, les oreillers moelleux ne sont pas recommandés aux personnes souffrant des cervicales ou ayant des tensions musculaires au niveau de la nuque et des épaules.

L’oreiller souple : un confort douillet au garnissage léger

Notez qu’il existe un 3ème type d’oreiller, souple. Il dispose d’un garnissage de faible densité et est généralement peu épais. Il apporte un confort douillet et mou, comme une enveloppe douce. Ces oreillers vous donnent la sensation de dormir sur un nuage. Ils n’apportent cependant que très peu de soutien au niveau de la tête et de la nuque. Ils sont fortement déconseillés aux personnes souffrant du dos ou des cervicales.

Ferme ou moelleux, comment choisir son oreiller en fonction de la position dans laquelle on dort ?

Le saviez-vous ? La position dans laquelle vous dormez sur votre lit est un bon indicateur du type d’oreiller qui vous convient. En effet, la position de votre corps sur le matelas quand vous dormez vous donne de précieux indices sur le niveau de fermeté à adopter.

Vous dormez sur le ventre

Il est recommandé de dormir sans oreiller lorsque l’on dort sur le ventre. Cela permet à la colonne vertébrale de rester bien alignée avec le cou sur le matelas. Si vous ne pouvez pas vous en passer, portez votre choix sur un oreiller souple ou moelleux, de préférence extra-plat.

Vous dormez sur le dos

L’oreiller ferme sera l’allié de vos nuits dans votre literie. La densité de ces oreillers évite que la tête parte en arrière et permet de garder une position naturelle au niveau de la nuque. Si vous souffrez de douleurs cervicales, les oreillers à mémoire de forme vous apporteront certainement un confort supplémentaire pour bien dormir.

Vous dormez sur le côté

Dans cette position, un oreiller ferme ou moelleux vous apportera une bonne nuit de sommeil sur votre matelas. Optez pour la densité de garnissage qui convient le mieux au maintien naturel dont vous avez besoin pour votre cou selon votre gabarit.

Notre conseil : lorsque vous vous rendez dans un magasin pour changer de literie, assurez-vous d’essayer les matelas avec un oreiller qui vous convient parfaitement, comme si vous étiez chez vous. N’hésitez pas à demander au vendeur un oreiller d’essai adapté à vos préférences, cela vous aidera à mieux choisir la nouvelle literie.

 

Oreillers à plumes de canard, en latex, en mousse, synthétique ou duvet ? L’offre des coussins et oreillers dans le monde de la literie permet aujourd’hui à chacun de trouver son oreiller idéal. Composition, forme (carré ou rectangulaire), taille, densité, bien choisir son oreiller selon ces caractéristiques est primordial pour s’assurer de bonnes nuits de sommeil. Pour ce qui est de la densité, vous connaissez maintenant les éléments déterminants à prendre en compte pour faire le meilleur choix. Ferme, moelleux, ou encore souple, quel sera le chouchou de vos nuits ?