Le blog Quand changer sa literie ?

Quand faut-il changer de sommier ?

Le sommier participe à votre confort de sommeil. Au moment de changer la literie, nous aurions tendance à ne penser qu’à notre matelas. Pourtant, le sommier s’use aussi et peut avoir besoin d’être remplacé. Comment savoir si votre sommier est encore en bon état ? Existe-t-il des signes avant-coureurs annonçant la fin ? Voici les conseils de nos experts pour savoir quand changer de sommier.

1. Les grincements du sommier : l’inconfort du lit qui grince

Votre sommier grince ? C’est l’un des premiers signes d’usure de votre sommier. Ôtez le matelas pour appuyer sur chacune des lattes. Un vieux sommier risque de faire du bruit au moindre de vos mouvements. Ce bruit incessant nuit à la qualité de votre sommeil, surtout si vous dormez à deux. 

Notre avis d’expert : les lattes en bois sont remplaçables. Si vous ne trouvez qu’une seule latte défectueuse lors de votre inspection, vous pouvez la changer.

2. Les lattes en bois du sommier affaissé : le manque de soutien du matelas

Durant l’inspection de votre sommier, profitez-en également pour vérifier la souplesse des lattes. Certaines parties du sommier sont plus sollicitées que d’autres. C’est le cas des zones des fesses et des épaules. Comparez la souplesse des lattes au niveau des pieds. En effet, les lattes en bas du sommier sont peu utilisées. Elles conservent donc une certaine résistance, même après un usage régulier du sommier.

Si les lattes les plus utilisées manquent de résistance ou n’ont plus aucune souplesse, votre sommier va manquer de confort. Votre sommier est usé et n’assure plus un bon maintien.

L’astuce de l’expert : pour vérifier la qualité du maintien, placez-vous devant votre matelas. Est-il complètement plat ou affaissé par endroits ? Si votre matelas n’est pas parfaitement plat, il est sans doute urgent de changer votre sommier. 

3. Le manque de confort pendant la nuit : sans doute la faute du sommier

Votre sommeil n’est plus réparateur. Vous sortez de votre nuit avec des douleurs. Vous éprouvez une sensation de fatigue. Votre santé pâtit d’un mauvais sommeil. Le premier réflexe consiste à changer le matelas, voire votre oreiller. Un sommier usé altère la qualité de votre couchage. Aussi, si vous pensez à l’achat d’un nouveau matelas, vérifiez également l’état du sommier. Il est plus efficace de changer le matelas en même temps que le sommier : vous êtes reparti dans les meilleures conditions possibles pour longtemps. 

Le conseil d’expert : lors de l’achat d’un sommier, conservez toujours la facture. Elle vous sert d’aide-mémoire pour connaître l’âge du sommier (ou de toute votre literie). Pour rappel, la durée de vie des sommiers est d’environ 10 ans pour un modèle de qualité.

4. Les ressorts du sommier tapissier percent le coutil

Le ressort qui transperce la surface du sommier tapissier n’est malheureusement pas un mythe. Les sommiers très vieux et anciens peuvent rencontrer le souci. Le coutil – cette toile qui habille le sommier – s’abîme avec le temps avec les frottements du matelas. C’est le signe que les ressorts ne sont plus en mesure de vous apporter un bon soutien. Dans ce cas, choisissez un nouveau sommier à ressorts si vous souhaitez conserver cette technologie. 

Notre avis : au moment de changer votre literie, une question se pose. Que faire de votre ancien matelas et sommier ? Pour savoir où déposer votre vieille literie, rendez-vous sur le site d’Ecomobilier, l’éco-organisme agréé par l’Etat en charge de la filière du recyclage et de la valorisation des anciens meubles et produits de literie : vous y trouverez une carte interactive pour localiser le point de collecte le plus proche de chez vous. Besoin d’info sur le recyclage de votre literie ? Consultez le guide réalisé en partenariat entre Parlons Literie et Ecomaison. Vous y trouverez toutes les informations nécessaires.

5. Des taches d’humidité sur le sommier tapissier

Les taches d’humidité sur un sommier tapissier peuvent survenir à cause d’une mauvaise ventilation. Une personne qui transpire beaucoup la nuit a besoin d’une literie adaptée. Au fil du temps, les matériaux du sommier et du matelas s’altèrent. Un sommier taché par l’humidité est sujet à l’apparition de traces de moisissures. Toute votre literie risque également de prendre une odeur d’humidité. Remplacez votre ancien sommier pour retrouver une literie plus saine.

Nos conseils : pour éviter que l’humidité ne soit un problème pour votre prochain sommier, voici deux conseils :

  1. Lors du choix de votre literie, privilégiez des matériaux respirants : demandez conseil au vendeur du magasin. Et optez pour un sommier dont la conception assure aussi une bonne ventilation de la literie.
  2. Pensez à aérer régulièrement votre chambre.

Il est commun de penser que le sommier est protégé par la présence du matelas. Son usage quotidien lui fait perdre ses qualités au fil des ans. L’entretien régulier de votre sommier l’aide à conserver un bon état général. Il vous apporte également un meilleur confort de couchage. Quand sonne l’heure du changement, pensez à associer le choix de votre nouveau sommier à celui du matelas !