Le blog

Choisir un sommier sans se tromper : nos conseils

5 astuces pour bien choisir votre sommier

Au regard du nombre de matelas, sommiers et oreillers disponibles sur le marché, faire le bon choix de literie est loin d’être évident. C’est d’autant plus vrai lorsqu’il est question de choisir un sommier pour son lit. Découvrez au fil de nos articles les différents critères à prendre en compte pour un sommeil réparateur et des nuits reposantes : dimensions du sommier, niveau de confort et de maintien, compatibilité avec un matelas en mousse, en latex ou encore avec un matelas à ressorts.

1 – Choisir un sommier en fonction de sa morphologie et de ses préférences de sommeil

Pour un confort de sommeil optimal, la taille de votre futur sommier doit correspondre à la taille de votre matelas actuel. Si vous prévoyez de changer de sommier ainsi que de matelas, prenez plusieurs paramètres en compte avant de faire votre choix et votre achat.

  • Ajoutez 20 cm à votre taille, ou à celle de votre partenaire, pour trouver la longueur de sommier idéale.
  • Pour déterminer la bonne largeur de sommier, tout dépend de vos préférences de sommeil et de votre morphologie. Les dimensions d’un sommier classique pour une personne sont de 90 cm x 190 cm. Les dimensions d’un sommier classique de deux personnes sont de 140 cm x 190 cm. Néanmoins, les produits de plus grande taille ont le vent en poupe.

Concernant la hauteur de votre sommier, choisissez un modèle à la hauteur plus élevée si vous êtes grand. Ainsi, vous bénéficierez d’un confort de couchage supplémentaire au moment de vous allonger dans votre lit. Sachez que les professionnels déconseillent de placer un sommier à même le sol. Un sommier doit toujours être surélevé. Si vous disposez d’un cadre de lit, vous pouvez y insérer votre nouveau sommier. Sans cela, vous pouvez équiper votre sommier pieds adaptés.

Bon à savoir : Si vous dormez à deux dans le lit, privilégiez un sommier de 160 cm x 200 cm. Vous serez plus libre de vos mouvements. La qualité de votre sommeil sera moins perturbée par les mouvements de votre partenaire. Il est d’ailleurs possible de mieux répartir le poids de chaque dormeur et d’optimiser l’indépendance de couchage : pour cela, placez deux sommiers de 80 cm de largeur côte à côte. C’est l’équivalent d’un modèle de sommier de 160 cm de largeur.

2 – Tenir compte de la technologie de son matelas pour choisir un sommier

Tous les modèles de sommiers ne conviennent pas à tous les types de matelas. Que vous conserviez votre matelas actuel, ou que vous prévoyiez l’achat d’un nouveau matelas, votre sommier doit être adapté à la technologie de ce dernier : matelas en latex, matelas à ressorts, matelas en mousse. Il faut donc faire votre choix de sommier en ayant en tête les propriétés de votre matelas.

Le sommier à lattes apparentes, actives ou passives : confort souple ou ferme

Le sommier à lattes apparentes représente un support particulièrement adapté aux matelas en mousse et aux matelas en latex. Il ne convient pas aux matelas à ressorts car les suspensions s’useraient plus rapidement et perdraient de leur tonicité, à cause des espacements entre les lattes.

Notre conseil : Si vous désirez un confort de couchage ferme, optez pour un sommier à lattes apparentes passives. Ces lattes sont plates et garantissent une fermeté élevée. Privilégiez un sommier à apparentes lattes actives si vous cherchez plus de souplesse, additionnée à un soutien de qualité. Contrairement aux lattes passives, les lattes actives sont légèrement bombées.

Le sommier tapissier : hygiène et longue durée de vie

Le sommier tapissier désigne un sommier à lattes ou à ressorts, recouvert d’un tissu, également appelé coutil. Le sommier tapissier à lattes est adapté à tous les types de matelas : matelas en mousse, matelas en mousse à mémoire de forme, et matelas en latex. Le sommier tapissier à ressorts convient à un matelas à ressorts.

Le choix de ce type de sommier offre différents avantages en matière de fermeté, de maintien et de confort. Sa structure en bois massif en fait un produit de literie robuste. Ce type de sommier prolonge la durée de vie de votre matelas.

Le sommier tapissier présente également des suspensions de très bonne qualité. C’est la garantie d’un maintien ferme lors de votre sommeil. Enfin, le tissu qui recouvre les lattes ou les ressorts préserve l’hygiène de votre literie. Notez qu’un matelas adhère mieux sur un sommier tapissier car le tissu l’empêche de glisser.

Bon à savoir : Le sommier tapissier déco saura vous satisfaire si vous souhaitez y fixer des pieds en bois. Les pourtours de ce produit de literie sont en effet habillés d’un tissu design. Ainsi, il est facile de choisir un sommier qui se mariera parfaitement avec la déco de votre chambre.

Le sommier électrique de relaxation : sommier à lattes ou sommier à plots

Le sommier électrique de relaxation comporte des lattes ou des plots. Si vous souffrez de maux de dos, il vous soulagera. Ce type de sommier est adapté aux matelas en mousse et aux matelas en latex. Par sa qualité de maintien, le sommier électrique à lattes offre une différenciation des zones de soutien. Vous pouvez régler entre trois à cinq zones de couchage pour plus de relaxation. Le soutien offert par les lattes est plutôt ferme.

Le sommier électrique de relaxation à plots apporte un confort de qualité, une fermeté et un maintien encore plus ajusté. Les plots bougent en fonction de la position que vous adoptez dans votre lit. C’est la garantie d’une indépendance de couchage totale au fil des nuits. Notez que le prix d’un sommier à plots est un peu plus élevé.

3 – Prendre en compte les volumes de la chambre pour choisir un sommier

Avant de choisir un modèle de sommier, notamment si sa largeur est importante, vérifiez les dimensions de votre chambre. Il est nécessaire de choisir un sommier en fonction de l’espace disponible dans la pièce et autour de votre lit.

La nécessité d’un modèle de sommier compatible avec votre chambre

Prévoyez des espaces suffisamment importants de chaque côté de votre lit afin de pouvoir circuler aisément. Contrairement à un matelas, un sommier ne se plie pas. Vérifiez que les accès de votre logement et de votre chambre permettent de faire passer le sommier. Il serait dommage de ne pas pouvoir l’installer dans votre chambre, n’est-ce pas ?

Un rangement supplémentaire sous votre lit grâce au sommier coffre

Si vous manquez d’espace dans votre chambre, un sommier coffre sera parfaitement adapté. Le sommier coffre se présente sous la forme d’un coffre ou d’un tiroir. Il permet de ranger l’équivalent d’une armoire. Vous avez la garantie d’un rangement supplémentaire.

Bon à savoir : Il existe des sommiers en kit. Ces sommiers sont livrés en plusieurs pièces et c’est à vous de les monter. Le montage du sommier est plutôt aisé et vous êtes certain que ce produit de literie passera plus facilement dans les escaliers.

4 – Se renseigner sur les délais de fabrication et la livraison du sommier avant l’achat

Pour choisir un sommier, regardez également de près les délais de fabrication et les modalités de livraison. Selon les enseignes, cela demande plus ou moins de temps : si vous êtes pressé, c’est important de vous le faire stipuler.

La fabrication à la commande de certains sommiers par les professionnels de la literie

Selon les marques, les délais de fabrication et de livraison varient. En effet, certaines fabriquent les produits de literie à la commande. Ils n’ont pas de matelas ou de sommiers en stock. Comptez un délai un peu plus long si vous souhaitez acquérir un sommier de relaxation électrique.

Des options de livraison à analyser avant l’achat de votre sommier

Concernant la livraison de votre sommier, la plupart des magasins de literie proposent la livraison gratuite sur le pas de votre porte. Si vous souhaitez plus d’options de livraison, renseignez-vous bien sur les prix. C’est le cas si vous désirez la dépose de votre sommier dans votre chambre, son installation, ou encore la reprise de votre ancien sommier. Ces prestations sont la plupart du temps payantes.

5 – Se renseigner sur la composition et la qualité du sommier avant de faire son choix

Dernier conseil pour choisir votre nouveau sommier, vérifiez sa composition. En effet, de plus en plus de fabricants ont à cœur de créer des sommiers respectueux de notre santé et de notre environnement. Par exemple, si votre sommier contient du bois, ce qui est fort probable, vérifiez que le cadre et les lattes proviennent de forêts gérées durablement. La mention PEFC est alors précisée.

D’autres matériaux écologiques sont proposés par les fabricants et plébiscités par le grand public. C’est le cas par exemple des fibres de coco. Cet isolant naturel est utilisé dans la confection de certains sommiers tapissiers pour ventiler le couchage et prolonger sa durée de vie.

Grâce à ces informations, vous connaissez les critères afin de choisir un sommier compatible avec votre matelas. Des nuits sereines et reposantes vous attendent.

Retrouvez nos meilleurs conseils, ainsi que toutes les réponses aux questions que vous vous posez sur les différents types de sommiers

Lire aussi
Choisir sa literie
Tous nos conseils
« Bien dormir & Santé »